Home / culture / La bibliothèque Le Prévost remporte un prix

La bibliothèque Le Prévost remporte un prix

(De gauche à droite) Isabel Assunçao (directrice de la culture, des sports, des loisirs, du développement social et des parcs), Stéphane Chénier (directeur de l’arrondissement), Chantal Rossi (conseillère associée à la culture, au patrimoine et au design au comité exécutif), Judith de Repentigny (chargée de communication), Marie-Chantal Bergeron (bibliothécaire), Debbie Rouleau (directrice développement des affaires à GeekFest Montréal), Frantz Benjamin (président du conseil municipal de Montréal et conseiller du district de SaintMichel), Ivan Filion (directeur des bibliothèques), Marie-Hélène Perras (aidebibliothécaire) Crédit photo : Ville de Montréal.

(De gauche à droite) Isabel Assunçao (directrice de la culture, des sports, des loisirs, du développement social et des parcs), Stéphane Chénier (directeur de l’arrondissement), Chantal Rossi (conseillère associée à la culture, au patrimoine et au design au comité exécutif), Judith de Repentigny (chargée de communication), Marie-Chantal Bergeron (bibliothécaire), Debbie Rouleau (directrice développement des affaires à GeekFest Montréal), Frantz Benjamin (président du conseil municipal de Montréal et conseiller du district de SaintMichel), Ivan Filion (directeur des bibliothèques), Marie-Hélène Perras (aidebibliothécaire) Crédit photo : Ville de Montréal.

ville.montreal.qc.ca/vsp

Abonnez-vous à notre site www.mensuellemonde.com  à notre page Facebook http:www.Facebook/mensuellemonde.com (Please enter your PayPal Account or Merchant ID on the settings pages.)

Abonnez-vous à notre siteà notre site www.mensuellemonde.com  à notre page Facebook http:www.Facebook/mensuellemonde.com [(Please enter your PayPal Account or Merchant ID on the settings pages.)

 Le bouton Pay pal n’est pas fonctionnel pour l’instant envoyez-nous votre chèque à LE MONDE C.P.201 succ. St Michel, Montréal Qc H2A 3L9

Notre objectif est de 500 abonnés payants par année. Vous êtes invités à nous mentionner, si vous refusez que nous affichions votre nom  sur notre site, dans la liste de nous abonnés. Merci.

Autres articles concernant la bibliothèque

La bibliothèque Le Prévost remporte un prix dans le cadre du concours des Bons coups des Bibliothèques de Montréal

La bibliothèque Le Prévost s’est illustrée en remportant le « Bon coup lié aux technologies » dans le cadre des Bons coups des Bibliothèques de Montréal, un concours visant à souligner l’audace et l’originalité de trois initiatives mises sur pied par le personnel du réseau des Bibliothèques de Montréal. C’est l’activité « Nuit blanche et jeux vidéos à la bibliothèque » qui a valu cette récompense à l’arrondissement. Les prix ont été remis par Mme Chantal Rossi, conseillère associée à la culture, au patrimoine et au design au conseil exécutif, lors d’une cérémonie à l’Hôtel de Ville, en présence de M. Frantz Benjamin, conseiller du district de Saint-Michel et président du conseil de Ville.

« Les Bibliothèques de Montréal sont un important vecteur de développement et de vitalité pour notre métropole. Elles font converger information, savoir, culture et loisir et sont un carrefour d’intégration sociale, un milieu de vie. C’est avec beaucoup de fierté que je salue aujourd’hui le travail et l’engagement de l’ensemble du personnel des bibliothèques de Montréal et, de façon plus particulière, les lauréats 2015 des prix Bons coups. Les initiatives qui sont mises en valeur aujourd’hui font rayonner la passion et la créativité avec lesquelles ces employés font des bibliothèques des lieux accueillants, inclusifs et dynamiques et je tiens à féliciter chaleureusement les récipiendaires de cette deuxième édition », a déclaré Mme Rossi, conseillère associée à la culture, au patrimoine et au design au conseil exécutif.

« C’est avec fierté que nous recevons le prix lié aux nouvelles technologies pour l’activité destinée aux 16 ans présentée dans le cadre de la Nuit blanche. Cet événement témoigne de notre engagement à faire de nos bibliothèques un milieu de vie à la fois accueillant, enrichissant, inspirant et divertissant, et ce, pour les citoyens de tous âges. Ce prix met également en lumière le dynamisme du personnel des bibliothèques de l’arrondissement, notamment de la bibliothèque Le Prévost », a déclaré M. Frantz Benjamin, le conseiller de la Ville du district de Saint-Michel, au nom du maire, Mme Anie Samson, et des autres membres du conseil d’arrondissement.

Nuit blanche et jeux vidéo à la bibliothèque

Organisée dans le cadre de la Nuit blanche à Montréal et de Montréal Joue, en collaboration avec le Geekfest et La Ligne bleue, la Soirée de jeux vidéo, destinée aux 16 ans et plus à la bibliothèque Le Prévost, a connu un franc succès. La soirée proposait aux participants d’utiliser différents types de consoles et de jeux, en plus de leur faire courir la chance de gagner un des nombreux prix, le tout dans une ambiance festive grâce à la présence d’un DG. En 2014, 37 jeunes ont répondu à l’invitation, ce qui a incité la bibliothèque à répéter l’expérience en 2015. Cette fois, c’est plus de 250 personnes qui ont pris part à l’événement. L’enthousiasme de partenaires, telle la bibliothèque Le Prévost, a contribué à l’ajout du pôle Ligne bleue dans le cadre de la Nuit blanche.

Les Bons coups 2015
Cette année une quarantaine de bons coups réalisés par les bibliothèques des 19 arrondissements ont été soumis aux pairs. L’ensemble des bibliothèques du réseau ont eu la chance de participer au concours pendant l’été et de voter pour les trois projets les plus inspirants qui se démarquaient par leur créativité et leur caractère innovant. Un Bon coup peut consister en une activité ou un service dans les catégories suivantes : en bibliothèque, lié aux technologies ou déployé « hors des murs » de la bibliothèque.

Pour de plus amples renseignements sur les Bons coups, visitez le site bibliomontreal.com.

Crédit photo : Ville de Montréal.
Arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

Rappelez-vous que vous pouvez aider la communauté à aller de l’avant en vous impliquant. Faites-nous parvenir vos commentaires et critiques. Notre équipe à besoin de votre soutien financier. Toute contribution mensuelle de 2$ ou plus est la bienvenue. Libellez votre chèque à l’ordre de: LE MONDE C.P. 201, Succursale St Michel, Montréal,Qc H2A 3L9 Merci.

Bibliothèqqie Le Prévost heure des 2 ans et plus 7355 Christophe Colomb

Bibliothèqqie Le Prévost heure des 2 ans et plus
7355 Christophe Colomb

Bibliothèque le Prévost 0-24 mois

Bibliothèque le Prévost 0-24 mois

bibliotheque_prevost_1_ 7355 Christophe Colomb

bibliotheque_prevost_1_
7355 Christophe Colomb

Moblothèque Le Prévost ma tente à lire

Moblothèque Le Prévost ma tente à lire

MURIELLE CHATELIER RÉDACTRICE WEB
http://plus.lapresse.ca/
autres liens utiles pour les jeunes de VSP
Programmation de l’arrondissement : http://bit.ly/1CEwu5I
Ado: http://bit.ly/1E81A9A
Festival sportif https://flic.kr/s/aHsk7VQBgU
http://bit.ly/1hOJ5g9

Mon père me déposait à la bibliothèque Le Prévost

Une proportion trop élevée de nos jeunes ne maîtrise pas la lecture et l’écriture, lit-on dans les médias de temps à autre. Souvent, on remet en question la formation des professeurs de français pour tenter de comprendre ce phénomène. Et si la responsabilité d’intéresser les enfants à la lecture incombait davantage aux parents ?
Mon père n’a pas fréquenté l’université ni même le cégep. Il vient du fin fond d’une campagne en Haïti où, en 2015, il n’y a toujours pas d’électricité ni d’eau courante. Malgré le fait qu’il a grandi dans un tel patelin, mon père a très rapidement compris que pour élargir les horizons de ses filles nées à Montréal, il n’y avait rien de plus indiqué que la lecture.
Ainsi, chaque semaine, il déposait ma sœur et moi à la bibliothèque Le Prévost sans jamais y mettre les pieds. Il nous y laissait pendant quelques heures avant de revenir nous chercher. Mon père n’aimait pas nous laisser sans surveillance. Il était très sévère et contrôlait la moindre de nos sorties. Sauf celles à la bibliothèque, où il nous laissait une liberté totale.
Récemment, j’ai demandé à mon père ce qui l’a poussé à nous faire découvrir la bibliothèque de notre quartier. « C’est un lieu de détente, de recherche. C’est un endroit qui aide au développement. » Je me souviens qu’à 8 ans, je lisais déjà des livres destinés aux 12 ans et plus, qu’à 10 ans, je ne faisais plus de fautes d’orthographe, sauf une triste fois en quatrième année où j’ai mis deux « l » au mot « milieu » dans une dictée qui parlait d’une école de rang, faute qui m’a hantée longtemps et que je me suis juré de ne plus jamais refaire.
LIRE, ÇA COMMENCE À LA MAISON
Selon Jacqueline Thériault, docteure en sciences de l’éducation qui a fait carrière à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), « il est révolu, le temps où on remettait à l’école la responsabilité de sensibiliser les enfants à la lecture et à l’écriture ». C’est écrit noir sur blanc dans un document qui date de plusieurs années et qui est encore disponible sur le site du ministère de l’Éducation. Et c’est plein de bon sens. Elle continue en écrivant que « si l’école est le seul endroit où l’enfant est exposé à la lecture et à l’écriture, il y a de bonnes chances qu’il associe la lecture davantage au travail qu’au plaisir. »
Comme mon père, je me suis appropriée la responsabilité d’intéresser mon enfant à la lecture.
Quand l’ancien ministre Bolduc y est allé de sa déclaration fracassante « Il n’y a pas un enfant qui va mourir de ça, parce qu’il existe déjà des livres [dans les bibliothèques] », je vous avouerai que je n’ai pas vraiment sourcillé. Je n’ai moi-même jamais été attirée par les bibliothèques plutôt lugubres de mes établissements scolaires. Je me questionne d’ailleurs sur le taux de fréquentation de ces bibliothèques… Par contre, j’ai pensé à toutes ces belles bibliothèques municipales qui existent, sont accessibles et débordent de livres. Et à toutes ces librairies qui ont pignon sur rue où l’on peut échanger ses livres ou en acheter de nouveaux, souvent de seconde main et en parfait état.
Mon père, boucher de profession, n’a pas eu à faire de hautes études pour comprendre l’importance d’initier ses enfants à la lecture. Quand j’étais petite, il me demandait souvent, mi- sérieux : « Tu penses que je suis un con ? » Eh bien, non, papi, je pense plutôt que tu es un homme d’une très grande intelligence.
Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.

Rappelez-vous que vous pouvez aider la communauté à aller de l’avant en vous impliquant. Faites-nous parvenir vos commentaires et critiques. Notre équipe à besoin de votre soutien financier toute contribution mensuelle de 2$ ou plus est la bienvenue. Libellez votre chèque à l’ordre de: LE MONDE C.P. 201, Succursale St Michel, Montréal,Qc H2A 3L9 Merci.



This post has been seen 1284 times.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial