Pour un avenir écolo, opter pour le vélo!

Mélissa Jean-Baptiste

Cyclo Nord-Sud

Construis ton vélo

#Contruis ton vélo

Montréal, le 23 mai 2023

L’organisme à but non lucratif (OBNL), Cyclo Nord-Sud dessert la population de Saint-Michel depuis plusieurs années en leur offrant gratuitement un service de réparation de vélos. À la suite de nombreux commentaires concernant le nombre insuffisant d’infrastructures cyclables, l’OBNL a décidé de mettre la réparation des vélos au cœur de leur mission. Leur participation à l’incubateur civique de la Maison d’innovation Sociale pour parler de leurs projets a été l’élément déclencheur ayant façonné le projet  pilote Construis ton vélo à la fin novembre 2022. Il a réellement été mis sur pied en janvier 2023. Adam Aït-Âarab, responsable des communications et relations de presse chez Cyclo Nord-Sud, souligne que le vélo est une alternative à l’automobile qui a beaucoup de bienfaits pas seulement sur le plan physique. Un travail de collaboration avec des chercheurs universitaires leur ont permis de découvrir son impact positif sur la scolarité et sur l’autonomie des jeunes. De nombreuses voitures circulent dans ce quartier ce qui crée beaucoup d’embouteillage. Le recours au vélo répond donc également au manque d’écomobilité y régnant.

L’un des vélos utilisé pour un atelier de mécanique (Photo : Mélissa Jean-Baptiste, Journal communautaire le Monde)

Demandez et vous recevrez

De plus, plusieurs jeunes ont nommé n’être jamais allé au parc Frederic-Back, car il n’est pas accessible à pied et les infrastructures actuelles ne sont pas bien réparties. Cyclo Nord-Sud veut rendre le vélo accessible au plus grand nombre de personnes que possible, encourager et répondre au besoin de multimodalité exprimé par la population de Saint-Michel qui d’après la Ville de Montréal, est l’une des villes canadiennes les plus défavorisées. Par ailleurs, l’achat d’un véhicule neuf s’élève à 25 000$.  Ainsi, économiquement parlant, marcher ou prendre son vélo pour certains déplacements est préférable. « C’est un moyen de déplacement pouvant sauver des vies. Par l’entremise du vélo, les jeunes deviendront les ambassadeurs-trices du quartier », souligne M. Aït-Âarab.

Adam Aït-Âarab responsable des communications et relations de presse chez Cyclo Nord Sud  (Photo : Mélissa Jean-Baptiste, Journal communautaire le Monde)

L’art de faire simple

Comme Mathieu Fréchette, le créateur du projet, enseigne à l’école secondaire Louis-Joseph Papineau, il était plus simple de la choisir. Monsieur Fréchette chapeautait les cours de mécanique avec les élèves recruté.es. Il était d’ailleurs présent à la cohorte 2022 de l’incubateur civique.

Des résultats concluants

M. Aït-Âarab se dit très satisfait et fier du résultat. «Ce projet-pilote a été une expérience positive pour les jeunes de la cinquième année du secondaire qui l’ont qualifié de safe space. Cet accomplissement a également augmenté leur estime personnelle ce qui a impacté positivement leurs résultats scolaires », a-t-il indiqué. Selon lui, il a également favorisé leur interaction sociale et ils apprenaient rapidement. D’après Ben Valkenburg, chargée de projet chez Cyclo Nord-Sud, les institutions scolaires sont souvent peu enclins aux changements. Avoir réalisé un tel projet dans un milieu scolaire est donc une très grande fierté. L’OBNL est également fier d’avoir fourni l’équipement nécessaire.

Ben Valkenburg chargé de projet chez Cyclo Nord-Sud (Photo : Mélissa Jean-Baptiste, Journal communautaire le Monde)

Futurs projets

Une sortie à vélo visant à la mise en pratique de leurs acquis dans les déplacements sécuritaires est prévue en  juin. Étant actuellement insuffisant, le soutien du milieu scolaire est nécessaire pour que la deuxième édition puisse voir le jour en septembre. Leur subvention venait principalement de l’établissement scolaire et la caisse populaire Desjardins a versé 2000$ pour la cause. D’après le responsable des communications, Cyclo Nord-Sud aimerait que plus de subventions soient offertes pour ce type d’initiative notamment pour l’atelier de mécanique. M. Valkenburg renchérit en nommant qu’il s’agit d’un projet à long terme dont d’autres écoles de l’arrondissement et d’autres jeunes pourrait bénéficier. « Nous avons parfois les acquis, mais pas les outils pour réparer un vélo. Les jeunes ont maintenant les armes nécessaires pour voler de leurs propres ailes. », a-t-il mentionné.

De gauche à droite, Ben Valkenburg, Adam Aït-Âarab de Cyclo Nord-Sud et Mathieu Fréchette le créateur du projet (Photo : Mélissa Jean-Baptiste, Journal communautaire le Monde)

Être maître de son destin

Un quartier ne nous définit pas et il n’est jamais trop tard pour réécrire son histoire. Des doutes ?  Le projet Construis ton vélo à relever ce défi avec brio en permettant aux jeunes de ce quartier très connu des policiers de redéfinir leur réalité. Les enfants représentent l’avenir de demain après tout!



This post has been seen 18 times.
Categories: ,
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial