Home / payant / Communautaire / Laissez-nous respirer, M. Couillard!

Laissez-nous respirer, M. Couillard!

Laissez-nous respirer

Laissez-nous respirer

 

Laissez-nous respirer, M. Couillard!

Le 2 novembre dernier avait lieu le vernissage de l’exposition Laissez-nous respirer. Cette exposition a été réalisée par les participants du centre d’alphabétisation de Villeray, La Jarnigoine. Pendant un an, ils ont travaillé sur ce projet avec Lisa Sfriso, une réalisatrice de documentaire. Le projet a été financé par le programme Rouage d’Engrenage Noir. Ce programme finance des projets d’art communautaire militant.C’était un projet pour dénoncer la pauvreté, « pour revendiquer le droit d’exister! » affirme Carole Dupuis, participante du centre. La Jarnigoine a donc décidé de présenter l’exposition pendant la grève sociale du 2 et 3 novembre.

L’exposition a été présentée pendant trois jours à l’Espace Projet, une salle d’exposition du quartier Villeray. Elle était aussi supposée être pendant une semaine à L’heureux bistro du Patro Le Prévost. Mais les gens du Patro ont tellement aimé les photos qu’ils ont proposé de les garder toute l’année.

L’exposition complète comprend des photos et une vidéo. Tout a été fait collectivement par les participants. Chaque œuvre est le résultat d’une réflexion et d’un travail de groupe. Au début, ils pensaient parler des préjugés envers les personnes analphabètes. Mais la discussion les a amenés à parler des problèmes qu’ils vivent à cause de la pauvreté. Ces problèmes ne font qu’augmenter avec les coupures du gouvernement Couillard.

Lors du vernissage, plus de 50 personnes étaient présentes au Patro Le Prévost. Tous ont été très émus par l’exposition. Les témoignages des participants sur leur difficulté à payer l’épicerie, leur compte d’Hydro, leurs médicaments ont bouleversé tout le monde. Des cartes postales faites à partir des photos des participants étaient déposées sur les tables. Les invités pouvaient signer ces cartes postales et adresser un message au gouvernement Couillard.

Parmi les invités spéciaux, il y avait Mme Françoise David et M. Andrés Fontecilla de Québec Solidaire. Mme David a dit que ça lui faisait du bien d’être là.
Ça lui rappelait pourquoi et pour qui elle s’est lancée en politique. Elle a promis de transmettre le message des participants à l’Assemblée Nationale.
Elle a même invité Mme Sfriso à déposer, elle-même, les cartes postales signées par les visiteurs de l’exposition. Encore une fois, ce projet démontre l’importance du travail de sensibilisation de La Jarnigoine sur les problèmes liés à la pauvreté. Bientôt, la vidéo et les photos seront mis en ligne et diffusés à la grandeur du Québec.
Dossier à suivre…
La Jarnigoine
Centre d’Alphabétisation de Villeray
211, rue Jarry Est
Montréal (Québec) H2P 1T6

Invitation_a_l_expositionLAISSEZNOUSRESPIRER

Invitation_a_l_expositionLAISSEZNOUSRESPIRER

cliquez sur l’image

Écrire, c’est agir…

La Jarnigoine le 3 novembre 2015

La Jarnigoine le 3 novembre 2015

Depuis des années on se dit qu’on doit faire la grève. Il faut montrer au gouvernement l’importance des groupes communautaires. Mais ça n’arrivait jamais.
Maintenant, ça y est, ça s’est fait! Les 2 et 3 novembre dernier, plus de 1300 groupes ont fermé pour faire la grève.

C’est impressionnant! C’est une grave décision de fermer ses porte. Pendant deux jours les groupes ont arrêté d’offrir leurs activités et leurs services à la population. Ces groupes aident les personnes les plus pauvres et isolées de notre société. Les groupes les aident pour se nourrir, se loger, s’instruire, défendre leurs droits…

Les groupes ont fait la grève pour demander au gouvernement de mieux les financer. Ils n’arrivent plus à répondre à la demande d’aide des gens. Les gens sont de plus en plus pauvres et laissés seuls avec leurs problèmes. Le gouvernement n’arrête pas de couper dans les programmes sociaux. Alors les gens se tournent vers les groupes communautaires pour demander de l’aide.
Les groupes reçoivent de moins en moins d’argent, même s’ils ont de plus en plus de travail.

Comme beaucoup d’autres groupes, ça fait des années que la survie de La Jarnigoine est menacée. À chaque année, on se demande si notre coordonnatrice va se retrouver toute seule. C’est beaucoup de travail et de responsabilités pour une seule personne. Il faudrait arrêter beaucoup de nos activités.

Alors, La Jarnigoine aussi a fait la grève. Les participants ont monté l’exposition Laissez-nous respirer pour dénoncer la pauvreté. Il y avait des photos et une vidéo. On était aussi parmi les 5000 personnes présentes à la grande manifestation du 3 novembre.



This post has been seen 923 times.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial