Les enjeux de mars

 

par Céline Leduc

Mars est le dieu de la guerre . Nous célébrons les femmes le 8 mars.   Le printemps débute officiellement le 21 mars. Cette date marque le retour graduel de la chaleur qui va aider à faire fondre la glace sur les trottoirs et dans les rues.

Cette année, à Montréal , la population a souffert d’un excès de glace.  Les rues et les trottoirs enneigés sont souvent comme des patinoires . Les personnes âgées, les hommes comme les femmes, les jeunes aussi ont enduré et souffert à cause des trottoirs glacés, impraticables et dangereux.

Je m’adresse aux maires de Montréal pour leur demander : « est ce que vous attendez que Mère Nature fasse le travail de déblayage et de déglaçage ? »

C’est du jamais vu. La méga cité apporte des méga-problèmes.   Nous avons dû dire adieu aux espadrilles et bonjour au bottes à crampons, aux cannes avec des pics.

Le 8 mars, nous célébrons les femmes. nous devons inclure toutes les femmes et réécrire l’histoire en ajoutant les récits des femmes des différentes communautés.  Ensemble nous allons célébrer non seulement la différence mais aussi l’ingénuité féminine. Hommage aux femmes guerrières qui vivent la paix et qui veille sur nous depuis plus de deux millénaires, de Tamar à Deborah sur le continent africain, de Jaelle dans la Bible hébraïque , en Egypte et en Syrie lors de l’invasion romaine.  Hommage aux femmes qui ont défendu leurs peuples au 17e siècle au Benin et en Ayiti.

Hommage aux femmes iroquoises qui nous ont donné la Grande Loi de la paix et ont négocié dans leur confédération.

Hommage aux femmes Berbère qui ont créé un empire où les hommes furent leur porte-parole, chapeau à Tin Hinan.

Les hommes ont demandé aux femmes de trouver une solution à la guerre et les femmes avaient le dernier mot quand il s’agissait de la guerre.  elle disait NON, nous aimons nos enfants et nos hommes, négocions une solution équitable.  La négociation est la solution pour les femmes en général.  Le plus souvent, les hommes, eux, enseignent aux jeunes hommes d’appuyer et d’écouter leur mère. Solution logique après tout, les femmes les piliers car elles sont des mères et elle donne naissance aux garçons et aux filles. Ensemble, ils changeront le cours de l’histoire.

Le printemps annonce le renouveau.  il arrive à grand pas et nos soucis fondront avec la neige ainsi qu’avec la glace de nos cœurs.

 

 



This post has been seen 496 times.
Categories:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial