Les nouveaux arrivants à Montréal

Les nouveaux arrivants à Montréal

Par Céline Leduc

page 5 24 millions DSCN1716

Le ministre de l’immigration du Québec David Heurtel

Les Etats Unies se purgent des immigrants Haïtiens, Latinos, Syriens, Yéménites et originaires de plusieurs autres pays. La politique du gouvernement américain actuel de faux nationalisme basée sur le racisme systémique et institutionnel cause des problèmes car une grande partie de la population est mal informée sur les réalités des immigrants ou des personnes réfugiées.

A cause de cela, le Canada accueille des immigrants ou des gens qui demandent l’asile politique.  Un grand nombre sont francophone. Ils viennent à Montréal.

Cependant, ils sont souvent rejetés par un secteur de la population.  Cette histoire de rejet de la différence par certaines personnes d’ici, commence avec les personnes des Premières Nations.  Certaines disent des autochtones:

« Ils sont des immigrants comme nous ».

D’autres disent des nouveaux arrivants

« Ils nous coutent trop cher ».

En parlant des gens du  Moyen Orient

Ce sont tous des arabes et des musulmans

C’est faux.  Il y a diversité ethnique, culturelle et religieuse  au moyen Orient :

Les faussetés véhiculées par les européens au sujet des autres communautés culturelles ont commencé avec Christophe Colomb qui, en 1492, pensait être arrivée en Inde en accostant en Ayiti qu’il baptisa Hispaniola pour le bénéfice de la reine Isabelle et le roi Ferdinand d’Espagne. Colomb cherchait la route des Indes pour les épices et l’or. Se croyant en Inde, il nomma Indien les habitants d’Ayiti.  Des historiens, des anthropologues et des journalistes répètent bêtement ses hypothèses erronées sans faire de recherche, sans consulter les Premières Nations qu’ils considèrent comme des personnes sans âme.

Heureusement, il existe au Canada des personnes de descendance européenne très intelligentes et altruistes.  Le gouvernement du Premier ministre canadien Justin Trudeau accepte des immigrants et les aide financièrement à leur arrivée.  Des personnes des communautés haïtiennes, Syriennes chrétiennes et musulmanes aident aussi tout comme différents groupes religieux ou laïques canadiens et québécois.   Il faut aussi dire que ces nouveaux arrivants vont payer des taxes et des impôts donc ils vont contribuer au développement économique et culturel de notre pays comme l’ont fait les français, les anglais, les italiens et les grecs avant eux.

La générosité et l’accueil des réfugiés ne sont pas exclusifs aux nord-américains. En 1803 lors de la Libération d’Ayiti, l’Empereur Dessalines offrait l’asile à toute personne exploitée, privée de leur liberté qui mettait le pied en Ayiti.

Lors de la deuxième guerre mondiale Ayiti donnait des passeports aux juifs allemands et les aidaient à venir s’établir dans leur pays. La Syrie, l’Iran, l’Inde et l ‘Egypte ont aussi aidé des juifs d’Europe à fuir l’extermination Nazi.  Aujourd’hui à cause de guerre, de problèmes économiques suscités par le capitalisme sauvage qui exploite les pays d’origine de ces personnes ; elles fuient en quête d’un meilleur avenir pour eux et leurs enfants. Ces personnes ont besoin d’aide. Elles viennent non pas en colonisateurs ni en conquérants à la recherche d’or ou d’autres ressources minières. Elles cherchent la paix et veulent que leurs enfants puissent grandir ici, avoir une bonne éducation, du travail sans connaitre les bombardements des puissances impérialistes et/ou la peur des gouvernements au service de ces puissances néo coloniales que leurs parents ont vécu dans leur pays.  Ces immigrants qui fuient la faim causée par la déforestation des puissances agroalimentaires internationales, la pollution des compagnies minières ou pétrolières souvent américaines ou canadiennes, les ravages des monocultures imposées chez eux vont contribuer à la société québécoise particulièrement de Montréal et l’enrichir culturellement, intellectuellement, et économiquement.

 



This post has been seen 547 times.
Categories:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial