Home / culture / Nouvelle entente Canada-Québec

Nouvelle entente Canada-Québec

 


Montréal salue l’arrivée de nouveaux investissements pour les infrastructures de l’eau et de transport collectif


– Présent à l’annonce du premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau et du premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, le maire de Montréal, M. Denis Coderre, a salué avec enthousiasme la signature d’une nouvelle entente entre les gouvernements pour le financement des infrastructures au Québec. Montréal a de nombreux projets qui bénéficieront des deux programmes annoncés aujourd’hui, soit le Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU), et le Fonds pour l’infrastructure de transport en commun (FITC).

Le maire de Montréal a d’abord tenu à souligner la nouvelle ère de collaboration entre les différents niveaux de gouvernement. « Les municipalités du Québec ont trop longtemps été les victimes collatérales des chicanes entre Québec et Ottawa, retardant inutilement les projets importants pour nos collectivités. Heureusement, tout cela appartient maintenant au passé. Les gouvernements du Canada, du Québec et les municipalités sont désormais engagés dans un dialogue, et ce, pour le bénéfice de tous les citoyens du Québec », a déclaré M. Coderre.

Réunis pour l’occasion au centre de transport Stinson de la Société de transport de Montréal (STM), le maire en a profité pour saluer l’engagement du gouvernement du Canada dans le financement des travaux d’entretien des infrastructures en transport en commun. « Ce gouvernement a compris l’importance que les villes soient dotées adéquatement des sommes nécessaires pour entretenir leur réseau de transport existant. La création d’un fonds dédié pour les infrastructures en transport collectif nous permettra de rencontrer nos objectifs d’amélioration de l’accessibilité, et d’optimisation de l’efficacité des équipements métropolitains tels que le réseau du métro », a ajouté le maire de Montréal.

Les nouvelles sommes annoncées pour le FITC devraient permettre de réaliser les travaux prévus au programme Réno-Systèmes de la STM relatifs à l’amélioration du système électrique, des rails et des aiguillages du métro de Montréal.

Pour ce qui est du FEPTEU, Montréal entend poursuivre ses investissements dans l’amélioration du réseau et utilisera les fonds pour d’importants projets d’eau, notamment pour la réhabilitation et la reconstruction de conduites d’aqueduc et d’égout du réseau secondaire.

« Grâce à cette entente, nous inaugurons aujourd’hui une nouvelle ère de partenariat tripartite entre le fédéral, le provincial et le municipal. Nous pouvons maintenant aller de l’avant avec des investissements essentiels pour le Québec et pour Montréal », a conclu M. Coderre.Décès de Pierre Lalonde
« Il demeurera toujours la voix d’une génération » – Denis Coderre

– Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, a tenu à rendre hommage au chanteur et animateur Pierre Lalonde, décédé hier soir à l’âge de 75 ans. Figure bien connue de la chanson et du petit écran, Pierre Lalonde aura marqué plusieurs générations de Québécois.

« Il a longtemps incarné l’époque des années 60 de la chanson québécoise, alors que sont apparus les premiers groupes et artistes pop inspirés par la musique américaine et la vague yé-yé en Europe. Jeunesse d’aujourd’hui, l’émission qu’il a animée sous diverses formes de 1962 à 1971, était un rendez-vous incontournable pour la plupart des baby-boomers québécois », a déclaré M. Coderre.

Née en 1941 à Montréal, Pierre Lalonde enregistre son premier album de chansons en 1963. Ce premier succès lui vaut d’être nommé découverte masculine de l’année au Gala des artistes. Jusqu’en 2002, il fera paraître une vingtaine d’albums et plus de 70 singles (45 tours), qui confirment son statut d’idole d’une génération, avec des succès comme C’est le temps des vacances, Nous, on est dans le vent, Donne-moi ta bouche et C’est toujours comme ça la première fois.

Après Jeunesse d’aujourd’hui, il a pu réinventer sa carrière télévisuelle en animant des émissions populaires comme Pierre, Jean jasent ou Star d’un soir. Fait inusité pour un artiste québécois à l’époque, il anime également des émissions en anglais sur la chaîne CFCF : The Pierre Lalonde Show et The Mad Dash.
       
« Pierre Lalonde a non seulement marqué son époque, mais il a su évoluer au même rythme que son public. Pour ses milliers de fans, il demeurera toujours la voix d’une génération, celle des années 60 et du triomphe de la jeunesse. Au nom de tous les Montréalais, je tiens à exprimer mes profondes sympathies à sa famille ainsi qu’à ses proches», a conclu M. Coderre.

Abonnez-vous à notre site www.mensuellemonde.com  à notre page Facebook http:www.Facebook/mensuellemonde.com (Please enter your PayPal Account or Merchant ID on the settings pages.)

Abonnez-vous à notre siteà notre site www.mensuellemonde.com  à notre page Facebook http:www.Facebook/mensuellemonde.com [(Please enter your PayPal Account or Merchant ID on the settings pages.)

 Le bouton Pay pal n’est pas fonctionnel pour l’instant envoyez-nous votre chèque à LE MONDE C.P.201 succ. St Michel, Montréal Qc H2A 3L9

Notre objectif est de 500 abonnés payantspar année. Dites-nous si vous refusez que votre nom soit affiché sur notre site.

Franz benjamin président du comité exécutif de la ville de Montréal et le maire Denis Coderre étaient là à la maison d'Haiti en septembre 2015.

Franz benjamon président du comité exécutif de la ville de Montréal et le maire Denis Coderre étaient là à la maison d’Haiti en septembre 2015.

Édition spéciale 375e anniversaire de Montréal
Lyon à l’honneur de l’édition 2017
de MONTRÉAL EN LUMIÈRE

Montréal, le mardi 1er décembre 2015 — C’est avec un grand plaisir queMONTRÉAL EN LUMIÈRE, présenté par RBC en collaboration avec Bell, a annoncé que Lyon sera, en 2017, la ville à l’honneur de l’édition spéciale de MEL qui célébrera le 375e anniversaire de Montréal. La bonne nouvelle a été annoncée à Lyon par le président et directeur général de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, Jacques-André Dupont, et le président du conseil d’administration, Michel Leblanc, en présence du maire de Montréal et du maire de Lyon. De plus, MEL mettra DÉLICE, le Réseau des villes gourmandes du monde, et ses chefs en vitrine de cette édition unique, suscitant une pluie de jumelages avec nos chefs montréalais. Premier grand festival de la métropole à souligner ces festivités avec sa 18e édition qui aura lieu du 16 février au 4 mars 2017, MEL lancera cette année exceptionnelle avec force en maximisant dès l’hiver l’attention internationale sur la métropole.

Lyon et Montréal, c’est une amitié d’au moins 25 ans. Entre le festival et Lyon, elle date d’avant même la première édition, puisque Lyon, notamment avec sa Fête des Lumières, a été une grande source d’inspiration pour MEL. Lyon est également réputée pour sa place dans la gastronomie mondiale — elle est notamment fondatrice du réseau DÉLICE. Rappelons d’ailleurs que c’est le célèbre Lyonnais Paul Bocuse, père de la gastronomie moderne et rien de moins que le « cuisinier du siècle » selon Gault et Millau, qui était le président d’honneur de la toute première édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE.

Dans sa programmation gastronomique, MEL fera bien sûr la part belle aux jumelages entre chefs lyonnais et montréalais, mais lancera également des invitations à la vingtaine des autres villes membres du réseau DÉLICE. Des artistes de Lyon s’ajouteront également à nos spectacles en salle et on recevra même la célèbre Fête des Lumières de Lyon sur le site extérieur gratuit de MEL ! Bref, lors de cette édition très spéciale, les différentes et complémentaires programmations de MEL offriront un beau lot de créations artistiques, gastronomiques et technologiques de Lyon. Lyon brillera de tous ses feux !

Le président et directeur général de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, Jacques-André Dupont, s’est dit réjoui par ce choix du festival : « Il faut croire que les astres étaient parfaitement alignés pour créer ce partenariat entre nos deux villes de longue amitié. Non seulement il y a entre nous entre nous une harmonie qui semble si naturelle et dure depuis longtemps, mais nous partageons également une vision semblable, le même désir d’embellir notre ville et de convier nos citoyens à la fête. Nul doute que la 18e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE contribuera encore plus à témoigner de la solide réciprocité entre ces deux grandes villes internationales et à renforcer leur alliance stratégique. »

Le maire de Montréal Denis Coderre a pour sa part ajouté : « Le festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE est l’un des plus grands festivals d’hiver au monde avec une réputation fort enviable sur la scène internationale. L’occasion sera belle, dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de Montréal, de mettre en valeur la culture de notre ville sœur, Lyon. La Ville de Montréal et ses citoyens ont déjà hâte d’accueillir les nombreux Lyonnais, Rhônalpins et Français qui viendront participer aux festivités. »

Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et président de la Métropole de Lyon, a conclu en disant : « Sous les projecteurs montréalais, québécois, canadiens et internationaux, Lyon pourra confirmer son statut de métropole culturelle, son savoir-faire gastronomique et toute sa créativité et son potentiel innovant qui sera mis en évidence par l’entremise de ses nombreux artistes, chefs et étudiants. Ce partenariat hivernal sera assurément un franc succès. »

Soulignons finalement qu’Air Canada offrira dès juin une nouvelle liaison opérée toute l’année entre Lyon et Montréal, 5 fois par semaine. Une très bonne nouvelle puisque Montréal et Lyon sont des destinations touristiques importantes l’une pour l’autre et que la mise en place de cette ligne permettra encore d’améliorer la coopération entre les deux villes.

Autre article

 

Déclaration du maire de Montréal, M. Denis Coderre,
sur les attentats terroristes à Tunis

Montréal, le 24 novembre 2015 – « C’est avec consternation que j’ai pris connaissance de cette nouvelle attaque perpétrée contre le peuple tunisien et visant cette fois des agents de la garde présidentielle. Après les attentats meurtriers de Sousse et du musée Bardo qui nous avaient tous fortement ébranlés, je suis désolé et choqué de voir la Tunisie à nouveau frappée en son cœur. J’ai exprimé de vive voix, cet après-midi, mes sympathies au maire de Tunis, M. Saifallah Lasram, et je lui ai fait part de ma solidarité ainsi que celle des Montréalais envers tous les Tunisiens. Lors de mon séjour à Tunis en octobre dernier, j’ai eu l’occasion de transmettre à M. Habib Essid, chef du gouvernement de Tunisie, et à mes amis le maire de Tunis et Mohammed Mokni, maire de Sousse, tout mon soutien en marge des attaques terroristes qui ont secoué le pays. Je demeure convaincu que nous devons nous unir pour lutter contre le terrorisme et contre toute forme de radicalisation menant à la violence. Aujourd’hui, toutefois, mes pensées vont vers les familles et les proches des victimes, à qui j’offre mes plus sincères condoléances. »

Catherine Maurice
Attachée de presse du maire
Cabinet du maire et du comité exécutif
Cell : 514 346-7598
Courriel : catherine.maurice@ville.montreal.qc.ca

______________________________________
Karla Angela Kaminski
Responsable de la coordination
et de la planification stratégique des communications

Cabinet du maire et du comité exécutif
Ville de Montréal
Bureau: 514 872-4894
karla.angela.kaminski@ville.montreal.qc.ca

« C’est avec consternation que nous avons pris connaissance des attentats à Paris. Nous condamnons vigoureusement ces actes de violence. En mon nom personnel et en celui de tous les Montréalais, je tiens à exprimer ma plus profonde tristesse et mes sympathies aux familles et aux proches des victimes. J’ai transmis mes condoléances de vive voix à la maire de Paris, Mme Anne Hidalgo. En ces moments difficiles, les Montréalais sont solidaires des Parisiens et Français touchés par cette terrible tragédie. Nous les accompagnons dans ce chagrin et dans la lutte contre toute forme de violence. Nous leur offrons tout notre soutien. Ce soir, nous sommes tous Parisiens. »

Les drapeaux de l’Hôtel de ville de Montréal ont été mis en bernes.

Catherine Maurice
Attachée de presse du maire
Cabinet du maire et du comité exécutif
Cell : 514 346-7598
Courriel : catherine.maurice@ville.montreal.qc.ca

Quand mensuel communautaire LE MONDE a reçu la nouvelle du Cabinet du maire, je me suis rendu sur Facebook pour m’informer. Voici ce que j’ai trouvé.

AJ+

At least 80 people were killed in Bataclan concert hall in Paris. It was one of the country’s worst terror attacks, leaving more than 100 people dead and over 100 injured.

This is what Busher, a Syrian refugee traveling through Serbia, had to say about last night’s ‪#‎ParisAttacks‬: « It is not Islam, not our Islam. »

Autre article

Une première à la Ville de Montréal
L’Administration Coderre rend publics et disponibles les résultats analysés de
111 indicateurs de performance

Montréal, le 2 novembre 2015 – Le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Pierre Desrochers, ainsi que M. Harout Chitilian, vice-président du comité exécutif responsable de la réforme administrative, de la Ville intelligente, des technologies de l’information, et de la jeunesse ont rendu publics les résultats analysés de 111 indicateurs de performance de la Ville de Montréal. La publication de ces indicateurs de performance est le fruit de deux démarches d’étalonnage menées par le Service de la performance organisationnelle (SPO) de la Ville de Montréal.

« La Ville de Montréal a adhéré en juin 2014 à l’OMBI (Ontario Municipal Benchmarking Initiative) dans le but de comparer sa performance avec d’autres villes canadiennes. Tant la publication des résultats que la démarche en soi, qui consistait à analyser les résultats de 111 indicateurs de performance de l’administration municipale, constituent une première dans l’histoire de la Ville. Nous rendons publiques ces informations par souci de transparence, dans le but d’améliorer la performance organisationnelle de la Ville de Montréal, et ce, afin que nous puissions mieux servir les citoyens. Ce faisant, nous respectons un engagement de plus. Rappelons que depuis notre arrivée en fonction à la Ville, un profond changement de culture s’est amorcé afin de passer d’une ville fonctionnelle à une ville performante et plus efficiente. Toutes les mesures que nous avons implantées visent à faire de Montréal une des villes les plus performantes au Canada », a déclaré M. Pierre Desrochers.

Deux démarches d’étalonnage : l’OMBI et le MAMOT
Pour arriver à ces résultats analysés, deux démarches d’étalonnage ont été entreprises. L’une avec le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire du Québec (MAMOT), à l’égard de 17 indicateurs de performance produits pour la période 2010-2014. L’autre avec l’Ontario Municipal Benchmarking Initiative (OMBI) pour lequel 94 indicateurs de performance ont été produits pour la période 2011-2014. Ainsi, selon la démarche d’étalonnage applicable, la performance de Montréal a été comparée à celle de cinq autres villes d’envergure de taille similaire, soit Calgary, Ottawa, Québec, Toronto et Winnipeg. Les 111 indicateurs de performance produits par la Ville de Montréal sont répertoriés dans 18 domaines d’activités en lien avec les champs de compétence de la métropole. Rappelons que Montréal a adhéré l’OMBI dès juin 2014.

Résultats analysés et positionnement de Montréal
Par rapport à la médiane 2014 des cinq villes d’envergure les plus comparables de l’OMBI, la performance de la Ville de Montréal est inférieure dans 42 cas, meilleure dans 26 cas et à la médiane dans 19 cas, alors qu’il y a 7 indicateurs qui sont plus statistiques que de performance. Quant au MAMOT, en 2013 et par rapport à la Ville de Québec, la Ville de Montréal performe mieux dans 6 cas et moins bien dans 9 cas, alors qu’il y a 1 indicateur qui est plus statistique que de performance. Également, quant au MAMOT, entre 2013 et 2014, la performance de Montréal s’est améliorée dans 6 cas, détériorée dans 6 autres et maintenue dans 4 cas. Soulignons que le présent exercice ne précise pas les niveaux de services offerts pour chaque ville, ce qui a une incidence prépondérante sur les coûts des services rendus.

« Globalement, les résultats obtenus mettent en évidence les forces et les zones d’amélioration de la Ville. Là où Montréal fait moins bonne figure, des chantiers d’amélioration de la performance sont déjà en cours puisque nous avions déjà pris les devants pour corriger plusieurs des problèmes identifiés. Cependant, les données publiées aujourd’hui confirment qu’il reste fort à faire dans d’autres secteurs d’activités. Les données dont nous disposons maintenant seront fort utiles, car notre Administration peut dorénavant se comparer et mieux cibler ses actions en les orientant là où le potentiel d’amélioration est le plus grand pour les citoyens », a précisé M. Pierre Desrochers.

Un nouvel outil de visualisation : « Vue sur les indicateurs de performance »

« La transparence est un élément important pour notre Administration. Nous avons d’ailleurs annoncé récemment une refonte complète de la Politique de données ouvertes de la Ville et nous avons lancé plus tôt cette année le site Vue sur les contrats, un outil de visualisation qui permet de consulter les contrats et les subventions octroyés par la Ville de Montréal. Nous voulons étendre cette transparence en rendant accessibles les données et les informations reliées aux indicateurs de performance de la Ville. C’est pourquoi nous sommes heureux de dévoiler aujourd’hui le nouveau site Vue sur les indicateurs de performance. C’est un outil de visualisation accessible à tous, qui permettra de consulter les résultats analysés des indicateurs de performance. Ultimement, les citoyens profiteront des changements qui seront apportés à la suite de cette démarche d’étalonnage et de la réforme administrative que nous avons amorcée », a déclaré M. Harout Chitilian.

Accessibilité et données ouvertes
Le site Vue sur les indicateurs de performance est accessible à partir du portail Internet de la Ville de Montréal, à l’adresse suivante : ville.montreal.qc.ca/vuesurlesindicateurs. Cet outil de visualisation a été réalisé par le Service des technologies de l’information de la Ville, et permet de consulter plus d’une centaine d’indicateurs de performance. On y retrouve les données liées à la démarche d’étalonnage de l’OMBI et du MAMOT, ainsi que des fiches d’analyses pour chacun des 111 indicateurs de performance. L’ensemble des informations dévoilées permettra aux citoyens de suivre l’évolution de la performance de la Ville de Montréal et de la comparer avec celle des autres villes canadiennes.

Les données liées à la démarche d’étalonnage de l’OMBI sont extraites du rapport 2014 de l’OMBI intitulé « OMBI 2014 Performance Measurement Report », accessible à l’adresse suivante : www.ombi.ca.

Les données présentées de la Ville de Montréal sur le site Vue sur les indicateurs de performance sont également disponibles sur le portail des données ouvertes de la Ville de Montréal, à l’adresse suivante : donnees.ville.montreal.qc.ca.

Autre communiqué

Maison Alcan et studio Ernest-Cormier
Richard Bergeron satisfait de l’intention de la ministre David

Montréal, le 5 novembre 2015 – M. Richard Bergeron, conseiller de ville du district de Saint-Jacques et responsable de la stratégie du centre-ville sein du comité exécutif, s’est déclaré satisfait des avis d’intention de classement pour le complexe de la Maison Alcan et pour le studio Ernest-Cormier émis aujourd’hui par la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David.

« Dans le cas du projet de revitalisation de la Maison Alcan, nous avions nous-mêmes annoncé le mois dernier le report de l’adoption du règlement. Cette pause devra nous permettre d’analyser de nouveau ce projet et d’obtenir des données additionnelles sur la situation immobilière au centre-ville de Montréal, afin d’assurer un développement cohérent qui réponde aux besoins du marché locatif. L’évaluation du Conseil du patrimoine culturel du Québec pourra donc se faire parallèlement à nos propres évaluations. Nous sommes convaincus que les éléments architecturaux que nous estimions patrimoniaux seront classés », a déclaré M. Bergeron.

Rappelons que le projet de la Maison Alcan propose d’intégrer en un tout cohérent la quasi totalité des immeubles présents sur ce quadrilatère, prolongeant la composition heureuse déjà réalisée par la Maison Alcan entre immeubles patrimoniaux et modernes.

autre article

Montréal aura son propre ordre honorifique et lance 
un appel de propositions pour la création d’une médaille distinctive 

 

Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, prévoit créer un ordre honorifique visant à reconnaître et à honorer les femmes et les hommes qui contribuent de manière remarquable au développement et au rayonnement de la métropole. Noble et prestigieux, l’Ordre de Montréal constituera la plus haute distinction honorifique montréalaise. Afin de décorer dignement ses récipiendaires, Montréal lance un appel aux designers et aux artisans professionnels du Québec à soumettre leurs propositions pour la création d’un insigne distinctif.

« Montréal est une métropole unique, une ville extraordinaire dont je suis extrêmement fier! Cette fierté, je souhaite la partager avec l’ensemble des Montréalais qui y contribue au quotidien. C’est pourquoi je veux créer l’Ordre de Montréal, assorti d’une médaille distinctive que porteront dignement ses récipiendaires. Il s’agit d’un legs que je souhaite offrir aux Montréalais pour leur 375eanniversaire; une tradition qui se perpétuera au fil des ans », a déclaré le maire.

L’Ordre de Montréal prendra le relais de l’Académie des Grands Montréalais créée il y a plusieurs années par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, qui reconnaît annuellement quatre personnalités montréalaises. La dernière édition de cette activité a été réalisée en 2014; il n’y aura pas de remise en 2015. Le maire s’engage à honorer les membres de l’Académie lors de la première cérémonie protocolaire de l’Ordre de Montréal.

« Depuis 1978, l’Académie des Grands Montréalais a rendu hommage à 132 personnalités ayant marqué l’histoire de Montréal sur les plans culturel, scientifique, économique et social. La Chambre a été honorée de servir la métropole en célébrant chaque année tous ces bâtisseurs qui ont contribué à son prestige et à son rayonnement. La décision du maire Coderre de doter Montréal d’une nouvelle distinction honorifique prestigieuse vient prendre le relais et permettra de donner la pleine mesure de la contribution exceptionnelle des Grands Montréalais présents et futurs », a souligné Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Lancement d’un appel de propositions à l’intention des designers et artisans professionnels du Québec
Afin de conférer un caractère distinctif à la médaille de l’Ordre, un appel de propositions est lancé par le Bureau du design de la Ville de Montréal. Cet appel permettra de faire valoir la créativité et le savoir-faire des designers et des artisans d’ici.

« Montréal est une Ville UNESCO de design, c’est l’occasion de le prouver encore une fois, avec une médaille à la hauteur des talents d’ici. Cette médaille devra être à l’image d’une ville moderne, créative, tournée vers le monde, mais aussi une ville riche de son histoire, inclusive, multiculturelle. Cette médaille traversera le temps et marquera l’histoire. Elle se doit d’être exceptionnelle, à l’instar des gens qui la recevront », a ajouté le maire.

Déroulement de l’appel de propositions
Les concurrents ont jusqu’au 4 février pour déposer leurs propositions. Parmi un maximum de 10 finalistes sélectionnés par un comité d’experts, trois prix seront désignés en février 2016. Le premier prix (le lauréat) obtiendra un contrat de 21 700 $ pour finaliser la conception et la fabrication d’un prototype; le deuxième prix recevra 3 000 $; le troisième prix recevra 2 000 $. Le dévoilement du prototype de la médaille retenue, qui sera choisie par le maire, est prévu pour mai 2016.

Le comité de sélection sera composé des membres suivants :

Pour plus d’information sur l’appel de propositions, visitez le sitedesignmontreal.com. Quant aux différents éléments constitutifs de l’Ordre de Montréal et aux modalités de remise des prix, ils se préciseront au cours des prochains mois.

L’appel de propositions du maire de Montréal peut être visionné à cette addresse :http://bit.ly/1LekA8U
Renseignements :         Jacques-Alain Lavallée, relationniste
Division des affaires publiques
514 872-4641



This post has been seen 943 times.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial