Home / culture / LE FRANÇAIS AU QUÉBEC UNE URGENCE TRÈS URGENTE

LE FRANÇAIS AU QUÉBEC UNE URGENCE TRÈS URGENTE

yvon

LE FRANÇAIS AU QUÉBEC UNE URGENCE TRÈS URGENTE

Par Yvon Chery

Fondé en 1986, la mission de l’Alliance Socioculturelle et Aide Pédagogique consiste à promouvoir, à travers la création artistique, l’éducation et la sensibilisation auprès des jeunes, et à prendre en compte la diversité de la population québécoise, dans l’objectif de combler des besoins d’éducation, de formation, d’information et de sensibilisation en fonction de la diversité de la population.

ASAP, à l’aide des arts de la scène, développe une démarche d’intervention culturelle et éducative et aide les jeunes en difficulté d’apprentissage et d’adaptation scolaire à développer les compétences nécessaires par un soutien pédagogique adapté à leurs besoins

Dans  le cadre de la semaine de francisation et  de la valorisation du français au Québec ASAP  a organisé un spectacle sous le thème : Action solidaire des Jeunes pour la Promotion et la Valorisation du Français au Québec. Cet événement, dans lequel ont participé plusieurs artistes issus de plusieurs communautés culturelles, s’est déroulé en français par des chansons, des poèmes, des slams et des sketchs d’humour.

Avant la prestation des artistes, le directeur de l’ASAP, monsieur Renel Pognon, a présenté le comité qui dirige l’organisme entre autres  Evens Valcin le directeur artistique s’occupant de la mise en scène des représentations théâtrales depuis les 20 dernières années

18h00, à l’ouverture des portes, Marcel Cost, un saxophoniste d’expérience, jouait des ballades qui nous préparaient à recevoir les artistes dans une ambiance de fraternité et d’amour.

Le spectacle a débuté avec un poème dit par Yvon Chery animateur à CPAM 1410, suivi de la prestation de deux jeunes rappeurs, Denis Paul Marc Grégoire et Saint Fleur Hertz Rosselini, qui étaient à leur première prestation sur scène grâce à ASAP. L’animateur de la soirée David Mézy a demandé au public de les encourager dans leur démarche artistique pour le début d’une carrière de rappeur.

La chanteuse Sarah Jane nous  a ensuite transportés dans un monde romantique dans un mélange de chansons sous les notes musicales d’une pianiste-chanteuse qui a une grande capacité de combiner les sons et sa voix pour nous faire rêver.

De la musique aux slams, Rimel Melheb nous a réveillés pour  nous remettre dans la réalité d’un monde douloureux avec toutes les inégalités, toutes les indifférences de nos dirigeants qui veulent nous faire comprendre que tout est normal. Dans ses textes, elle nous a demandé de nous ouvrir les yeux sur ce qui se passe dans la société d’aujourd’hui.

Le chanteur Mirja a interprété deux chansons françaises populaires entre autres Hélène de Rock Voisine qui faisaient rêver.

Candice Riera danseuse professionnelle, nous a fait découvrir ses talents de chanteuse. D’une voix douce et mélodieuse en harmonie avec sa beauté et la souplesse de son corps. Elle a brillé comme une étoile dans ses interprétations.

Passionnée de la musique Kimberly Pierre-Louis de son côté a ébloui le public avec sa voix de rossignol, dans l’une de ses interprétations elle nous a amenés aux Antilles par biais d’une chanson chaude antillaise ensoleillée d’amour et de tendresse.

Dans un texte  de l’humoriste slameur, David Mézy, la comédienne Josée Lanoue a raconté qu’il y a une urgence urgente pour forcer la population composée d’une mosaïque culturelle à s’exprimer, à chanter , à vivre en français pour assurer la survie de la langue française au Québec, la seule province francophone en Amérique du Nord.

Sabénita Joseph nous a interprétés la chanson La langue de chez nous du chanteur Yves Duteuil:  (C’est une langue belle avec des mots superbes qui porte son histoire à travers ses accents.) Sabénita chanteuse, compositrice, elle, a amené le public dans son univers musical en interprétant sa toute dernière composition.

Pour réchauffer les spectateurs nous avons fait appel à la reine africaine la chanteuse Miv-Iv, accompagnée de sa troupe de danse.  Sans nous déplacer, nous avons visité l’Afrique à travers une superbe chorégraphie, en nous laissant bercer par la voix magique de Miv-Iv une chanteuse remarquable dotée d’une voix puissante et charmante.

Pour baisser la chaleur, la chanteuse Elle Ray accompagnée de sa guitare, nous a entrainés dans son champ de vision, et de sérénade en sérénade sous les notes de sa guitare.  Elle Ray a prouvé qu’elle a la chanson dans l’âme.

D’une chanteuse guitariste à un guitariste chanteur, Karim Med Fai a donné une performance digne d’un artiste qui se laisse envouter par la magie de la musique. D’une chanson à l’autre, Karim se faisait apprécier par le public. Cette soirée  a été clôturée avec Sabrina Ramos et son guitariste qui, avec un accent parisien, nous ont offert un tour de chansons formidable.

Pour remercier les artistes d’avoir pris la décision de chanter en français pour la francisation du Québec. ASAP, par le biais de son directeur Renel Pognon, a remis un certificat de participation à la promotion et valorisation du français au Québec à chaque artiste. L’animateur David Mézy a demandé à l’assistance d’applaudir l’équipe de l’ASAP pour la réalisation de ce beau spectacle supporté par le Ministère de la Culture et Communications, Santé Services sociaux Québec. Ville de Montréal, C.S.I.M.C et Trans-Art 2000.

Victor Éternel, ex-directeur de l’ASAP, qui s’est toujours battu pour que le français soit la langue parlée à Montréal, surtout par les jeunes des communautés ethniques, se disait ravi de voir tous ces jeunes artistes chanter en français. L’auteur de l’ouvrage « Peau noire et son destin dans le monde occidental », Victor Éternel, suggère que l’ASAP organise plus souvent ce genre de spectacle coloré qui projette l’image de la mosaïque culturelle du Québec d’aujourd’hui.

 

 Photo: Yvanka Chery

 



This post has been seen 791 times.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial