Home / Actualités / Le ministère du Patrimoine canadien

Le ministère du Patrimoine canadien

DSCN1133Le ministère du Patrimoine canadien ou Patrimoine canadien (en anglais : Minister of Canadian Heritage) est un ministère fédéral du Canada créé en 1995.  Patrimoine canadien est situé dans le complexe gouvernemental des Terrasses de la Chaudière à Gatineau, au Québec. Le ministre du Patrimoine canadien est le ministre responsable de la politique en matière de culture, de communications et des sports au sein du gouvernement fédéral du Canada.  Le premier titulaire fut  Sheila Copps.

Patrimoine canadien et ses organismes du portefeuille jouent un rôle vital dans la vie culturelle, civique et économique des Canadiens. Les arts, la culture et le patrimoine représentent 54,6 milliards de dollars en activité économique et emploient plus de 630 000 personnes dans de nombreux secteurs d’activité tels que le film et la vidéo, la radiodiffusion, la musique, l’édition, les archives, les arts de la scène, les établissements du patrimoine, les festivals et les célébrations.

 

La ministre actuelle est Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville. Son bureau de circonscription est situé au 255, rue Chabanel, coin Saint-Laurent dans le quartier Ahuntsic à Montréal

Avocate de formation, Mélanie Joly est passionnée par sa ville, Montréal, et par la politique.

Mélanie a œuvré au sein de deux grands cabinets d’avocats de Montréal avant de faire le saut dans le monde des communications à titre directrice associée à la tête du bureau de Montréal de l’agence de communication internationale Cohn & Wolfe. Fondatrice du parti Le Vrai Changement pour Montréal, Mélanie s’est portée candidate à la mairie de Montréal en 2013.

Croyant fermement à l’importance de s’impliquer dans sa communauté, Mélanie a siégé à de nombreux conseils d’administration, notamment au sein de la Régie des rentes du Québec, de la Fondation du CHUM et du Musée d’art contemporain de Montréal. Elle a aussi été porte-parole du Logis Rose-Virginie et ambassadrice pour La Rue des Femmes.

Le travail acharné de Mélanie a été maintes fois reconnu. Parmi les honneurs qu’elle a reçus, le magazine Elle Québec l’a choisie Femme de l’année 2008 dans la catégorie Relève. En 2010, elle a été la première québécoise à recevoir le prix Arnold Edinborough pour son engagement dans le milieu culturel.

Mélanie est titulaire d’un baccalauréat en droit, avec distinction, de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en droit européen comparé de l’Université d’Oxford.

Le journal communautaire Le Monde présentera en mars 2018 une entrevue réalisée par le journal communautaire Le Monde avec madame Joly.

 



This post has been seen 908 times.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial